Accueil | Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Vie privée

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 31 mars 2009

Un (futur) équivalent libre des outils Google ?

6Zap Comme tout le monde, je suis un gros utilisateur des services de Google. Pourtant, même si je les juge souvent très bien faits, je boycotte certains des outils proposé par la société de Mountain View : Gmail, Google Agenda, etc. Il y a plusieurs raisons (philosophiques ?).

Dans un premier temps, je veux pouvoir conserver la propriété et la gestion absolues de mes données (ce n'est pas le cas si on en fait une copie chez un prestataire extérieur, qui plus est à l'étranger, régit par des législation différentes). J'ai beaucoup d'inquiétudes à confier mes informations privées, quasi-intimes, à une société qui est spécialiste de la compilation de données et du profilage publicitaire...

Ensuite, je veux avoir la main sur l'applicatif : pouvoir extraire les données sans contraintes, les effacer si besoin, ne pas dépendre d'une société qui peut disparaitre du jour au lendemain ou même décider que son service n'est plus assez rentable, et donc, le fermer.

Bref, sans diaboliser Google (qui risque néanmoins de devenir le Microsoft des 20 prochaines années), j'aime les services qu'ils proposent mais je ne veux pas en être dépendant. Je peste donc depuis des années contre l'absence de solutions "équivalentes" sous forme de logiciel libre, non hébergées par des sociétés privées affamées de vos données personnelles. Certains services ne pourront jamais être créés par des individus (Google Maps, par exemple), mais d'autres pourraient très bien l'être. Je pourrais aussi m'y coller, après tout, je suis quand même (mais de moins en moins) développeur web. Mais je n'ai déjà pas le temps de faire tout ce que je voudrais faire, alors un développement en plus...

Et puis...

Et puis il y a quelques jours, j'ai découvert le logiciel 6Zap. Il s'agit d'un logiciel libre en PHP qui a pas mal de fonctions sympa : webmail, agendas partagés multiples, bloc-note, gestion de contacts, espace de téléchargement de fichiers partagés, groupes de travail (avec gestion de droits)... C'est très prometteur.

L'interface est agréable à utiliser, rapide et fonctionnelle, mais la version actuelle n'est encore pas complètement exploitable (0.16, très prochainement 0.17) : on est encore dans la phase de Beta Test. Le logiciel est loin d'être fini et stable, il reste encore pas mal de bogues. Je ne doute pas que les améliorations seront encore très nombreuses. Reste à surveiller le respect des standards (notamment la compatibilité avec les formats de calendriers utilisés par Google ou Mozilla Calendar).

Coté internationalisation, le produit est actuellement disponible en anglais et en russe, mais j'ai contacté les développeurs et je vais assurer la traduction française ; j'ai déjà bien avancé, et il me reste environ 25% du travail à faire pour que ce soit fini : le français sera peut-être disponible avec la version 0.17 ?

Un logiciel à suivre : je ne manquerai pas de vous tenir informé des progrès.

D'autres en parlent :




Edit (05/02/2011) : Le logiciel ne semble plus maintenu, a changé de nom, ou a été racheté. Il va falloir trouver une autre solution :-) .




6Zap - Calendrier

samedi 25 octobre 2008

Les bras m'en tombent

Drapeau autrichien Ce n'est pas un potin people, une rumeur, ou une annotation des carnets d'Yves Bertrand[1]. Non, c'est du vrai et du lourd.

Jörg Haider, feu le patron d'un des partis de l'extrême droite autrichienne était homosexuel. Il sortait d'ailleurs d'une boite de nuit gay le soir où il a eu son accident (il y avait descendu une bouteille de vodka et roulait trop vite).

C'est son amant Stefan Petzner qui lui a succédé très temporairement à la tête du parti BZÖ. Longtemps considéré comme son fils adoptif, il était en réalité un peu plus que cela. Petzner a déclaré à la presse : "Notre relation allait plus loin qu'une simple amitié. Moi et Jörg étions liés par quelque chose de spécial. C'était l'homme de ma vie." On fait difficilement plus clair. Pour couronner le tout, la femme d'Haider était au courant et semblait plus ou moins s'y faire.

Je ne suis évidemment pas choqué par son homosexualité[2], mais je suis une fois de plus effrayé par cette nouvelle association de l'homosexualité et de l'extrême-droite. Ce n'est pas la première fois, il y a une liaison constante entre les deux ; même si elle est marginale, elle n'en demeure pas moins terriblement dérangeante, et elle donne la nausée.

Au passage, on se rappellera du précédent de Pim Fortuyn : ce dirigeant ouvertement gay d'un parti politique populo-nationaliste des Pays-Bas avait été assassiné en 2002. Il y a une forme de destin commun avec Haider.

En tout cas, être homo d'extrême-droite est dangereux pour la santé.

Pour aller plus loin :

Notes

[1] Lire ici pour plus d'infos...

[2] Ou alors c'est que vous n'avez pas compris que l'auteur de ce blog suce des b***s, et là, je ne peux plus rien pour vous.