Accueil | Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 4 juin 2009

La musique francophone d'Amérique du Nord ne se résume pas à Céline Dion

C'est par hasard, à l'occasion d'un clip sur une chaine musicale, que j'ai découvert les Cowboys Fringants. Leur chanson "Les étoiles filantes" m'a interpelé dès la première écoute, entre autres parce qu'il tranche nettement avec le style musical en vogue en ce moment. Je n'ai pas creusé plus que ça sur le coup, jusqu'à il y a quelques semaines, où je n'arrivai plus à m'en détacher. Par curiosité, j'ai commencé à regarder les autres chansons des Cowboys, et j'ai finalement mis le doigt sur un groupe qui proposait de textes intéressants, souvent forts et engagés.

Le style des Cowboys Fringants est un savant mélange : rock, folk, country, une goutte de traditionnel. La musique sert d'appui à des paroles fines, militantes, parfois drôles, parfois très émouvantes : le groupe semble bien engagé en faveur de la protection de l'environnement, et dénonce nos modes de vie, les aberrations de notre société, la consommation, le libéralisme. Et se moque souvent de la société canadienne (enfin, québécoise, ne mélangeons pas tout) et véhicule un message très à gauche, qui parle de solidarité, invite à profiter de la vie plutôt que de se concentrer sur l'argent ou les biens matériels.

Je retrouve parfois dans les paroles et les musiques un peu de Mickey3D, de Lynda Lemay ou du Renaud-des-débuts.

J'ai acheté deux de leurs albums : La grand messe (2004, version dite "définitive") et Sur un air de déjà vu (2009), et je suis enchanté par mes acquisitions. J'ai une petite préférence pour le premier, dont au moins 7 ou 8 titres m'ont touché dès le début, mais le second est très bien aussi. Si j'avais un conseil à vous donner ce serait malgré tout de commencer par la Grande messe : certaines chansons font partie des indispensables (La reine, 8 secondes, Si tu penses un peu comme ça, Plus rien, et bien sûr, les Étoiles filantes).

Il parait que le groupe est détonnant en concert, ça fait assez envie. Ils seront en France à l'automne, je me demande si je ne vais pas trainer Doudou à Paris pour ça...

En tout cas, on se demande comment cette musique subversive peut être vendue en France : je ne suis pas certain que les Cowboys soient un jour complètement labellisés Hadopi ®. Alors, avant qu'Internet ne soit complètement filtré, je vous mets deux clips géniaux, pour le plaisir de la découverte. Disclaimer : si vous avez la corde environnementale très sensible ou que vous avez une légère tendance dépressive, évitez "Plus rien" (coupdechaud) .


Les étoiles filantes (Les cowboys fringants)

Plus rien (Les cowboys fringants)

vendredi 6 mars 2009

Comment perdre mon estime (en moins de 4 minutes)

Très facile, tenez à peu près les mêmes propos que Thomas Dutronc :

Les gens qui n'y connaissent rien et ne comprennent rien devraient éviter de la ramener sur le sujet. Il y a quand même quelques jolies perles (notamment : si on ne bride pas les libertés sur Internet, c'est la fin des vendeurs de pianos, de guitares, de partitions, de médiators... Plus c'est gros, plus ça passe.).

Thomas, tu me déçois.

mercredi 25 février 2009

Billet musical un peu engagé - Manu Larrouy (mec à la cool)

Cela faisait quelques semaines que je n'avais pas posté une petite vidéo... J'ai découvert il y a quelques jours le clip de Manu Larrouy, "Mec à la cool" (ou "Mec à la coule" ?? J'ai trouvé les deux orthographes sur le Net), et c'est carrément sympa. Le texte est un chouïa plus engagé que celui de Grégoire (ha ha), la mélodie est simple, la voix guère ébouriffante, mais le mélange prend quand même très bien. Je suis sûr que ce chanteur ne laissera pas insensibles certains de mes lecteurs (love) .


Manu Larrouy - Mec à la cool

Manu Larrouy n'est pas encore trop connu, il a néanmoins fait quelques scènes importantes (Francofolies) et a dans son entourage des pointures (notamment Diam's, sa productrice). Son premier album sort dans quelques jours, début Mars. A surveiller.

Pour plus d'infos, vous pouvez faire un tour sur son site : www.manu-larrouy.com.

vendredi 2 janvier 2009

Douce harmonie

J'avais envie de commencer cette année en douceur, avec une vidéo musicale en forme de voeux. Un titre ressorti de 1993 et des cartons de mon adolescence (je suis retombé sur la K7 deux-titres [1], merci Maman). Je tombe des nues, si on peut dire, en allant faire un petit tour sur Youtube pour découvrir le clip : je ne l'avais jamais vu, et cela mérite le détour (love) .

The Beloved - Sweet harmony (en flash)


Is it right or wrong
Try to find a place
We can all belong ?
Be as one
Try to get on by
If we unify
We should really try...
All this time
Spinning round and round
Made the same mistakes
That we've always found
Surely now
We could move along
Make a better world ?
No, it can't be wrong

Let's come together
Right now
Oh, yeah
In sweet harmony

Time is running out
Let there be no doubt
We should sort things out
If we care
Like we say we do
Not just empty words
For a week or two
Make the world
Your priority
Try to live your life
Ecologically
Play a part
In a greater scheme
Try to live the dream
On a wider scene

Let's come together
Right now
Oh, yeah
In sweet harmony

Notes

[1] Si, si, ça a existé !!

vendredi 19 décembre 2008

Chanson générationnelle

J'ai découvert ça il y a quelques jours. Sans que ça soit extraordinaire, j'aime bien. Pourquoi cette chanson me parle ?

- page 1 de 3