Accueil | Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Réseau

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 15 mai 2011

Adios la Fonera !

Fonera Après quelques mois d'hésitations, c'est fait : j'ai dézingué ma Fonera.

Pour mémoire, ce petit routeur WiFi permet de participer au grand réseau WiFi communautaire FON : en partageant un peu de votre connexion Internet avec les utilisateurs captant votre signal radio, vous obtenez en contrepartie un accès ouvert sur toutes les Foneras du monde entier (il y a plus de 4 millions de spots WiFi FON dans le monde). Très pratique quand vous vous déplacez.

Le réseau FON et quelques-uns de ses homologues ont révolutionné le WiFi. Ils ont fait bouger les géants des télécoms, qui proposaient des connexions itinérantes WiFi payantes à des tarifs scandaleux (10€ l'heure pour Orange, c'était juste de l'escroquerie), et les ont incité à partager leur réseau. Ainsi, SFR permet à ses abonnés de participer au réseau FON (et de bénéficier des innombrables points d'accès), et Free a mis en place un réseau WiFi "universel" accessible pour ses abonnés (et uniquement eux, si je ne me trompe pas) qui seraient à proximité d'une Freebox. Conséquence : dans les hôtels ou les lieux de mobilité, les prix du WiFi se sont effondrés, puis l'accès est même devenu gratuit dans de nombreux endroits, en tant que service à part entière. Cela ne se serait probablement pas produit sans les WiFi communautaires.

Néanmoins, maintenant que les WiFi sont gratuits presque partout (sauf dans les TGV... la SNCF a toujours quelques trains de retard), et que la 3G les concurrence dans les zones où on la reçoit bien, l'interphase militante est moins excitante. Accessoirement, la Fonera que j'ai acheté en 2006 n'a pas vraiment bénéficié de mises à jour en terme de fonctionnalités : au contraire, et cela me dérange et me désole, c'est dans ce domaine-là aussi une course permanente aux nouveaux modèles, nouveaux gadgets, nouvelles versions, et l'évolution des anciens matériels est mise de côté. Pour le durable, on repassera.

Je suis dans ma période "économie d'énergie / suppression de gadgets", dont feu mon Nabaztag a déjà fait les frais. Il y avait très peu de connexions sur ma Fonera (je suis dans un secteur résidentiel, tout le monde a déjà un accès Internet) et surtout, cela fait 6 mois qu'il n'y a pas eu de connexion du tout : la suppression de mon point d'accès ne gênera pas grand monde. Adios la Fonera, et merci pour tout.






La photo de la Fonera a été odieusement récupérée ici.