Accueil | Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 10 mai 2008

Nouveau mot de vocabulaire

Nick has big muscles from eating his vegetables (Oups, j'ai oublié de valider cet article pour publication, il n'a que 5 jours de retard... Heureusement ce n'était pas une actualité...)

Je suis en vacances cette semaine, et cela me permet de passer pas mal de temps à flâner et à me laisser vivre sans courir dans tous les sens. Je récupère aussi mon retard de lecture, et grâce à ça, j'apprends des tas de choses intéressantes. Je découvre même de nouveaux mots de vocabulaire tous les jours, comme quoi mon cas n'est pas désespéré.

Le dernier mot en date est ectomorphe. Il s'agit d'un type de morphologie (il y en a 3) qui correspond aux critères suivants, compilés à partir de plusieurs sources :

  • épaules et bassin étroits
  • membres longs
  • ossature fine
  • grand et mince
  • faible masse musculaire
  • souplesse importante
  • forte activité nerveuse
  • pouls cardiaque élevé

L'ectomorphe vrai mange beaucoup et ne prend pas de poids, en partie à cause de son métabolisme rapide. Dans le cas où il a une activité sportive, il prend difficilement du muscle. Bref, on peut aussi assimiler ça au type "crevette", certes moins scientifique, mais tout aussi juste :-)

Je sais bien que ce genre de classification très artificielle est généralement complètement fourre-tout, que les vrais gens ont des critères de plusieurs des types, mais mon cas est assez extrême, et je corresponds à tous ces critères.

Grâce à toutes ces informations, j'ai enfin compris où était l'un de mes problèmes principaux. Je suis ectomorphe ! Je corresponds à tous les critères, mon indice de masse corporel est suffisamment bas pour faire pâlir une anorexique, et je suis la seule personne que je connaisse qui soit capable de perdre du poids pendant les fêtes de fin d'année, sans rien faire, en mangeant juste comme tout le monde (comme un goret).

Depuis bientôt 4 mois, je vais dans une salle de muscu tous les matins, 5 fois par semaine, avant d'aller au boulot. J'ai fait de gros progrès, et les résultats commencent à apparaître, mais je pars de très loin, et il y a beaucoup de travail pour arriver à quelque chose de vraiment visible. Je ne me suis pas non plus fixé d'objectif (j'avais raison, mon métabolisme ne me facilitera pas la tâche) : le premier bilan de prise de poids et de muscle ne sera fait qu'à la fin de l'été. Mon mari s'est fait un plaisir de prendre mes mesures sous toutes les coutures (y compris celles qui ne concernent pas des muscles...), nous ne comparerons que fin Août.

J'avais déjà un peu modifié mon régime alimentaire grâce aux conseils du gérant de la salle de muscu, il faut maintenant que je suive plus strictement ce régime si je veux que mes efforts soient optimaux.





Photo rigolote de : Sean Dreilinger : original (licence : CC-ByCC-By-CACC-By-NC).