Accueil | Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Musculation

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 16 avril 2009

Service des poids et mesures (bilan d'un an de muscu)

Sexy guy Un an de muscu, ça m'a réussi, vous ne trouvez pas ?? Bon ok, ce n'est pas moi en photo, et le bilan de ces centaines d'heures à lever des poids est plus que mitigé, ça n'a pas tout à fait donné ce résultat...

J'avais depuis plusieurs années des problèmes de dos, et mon médecin était formel : mes muscles n'étaient pas assez costauds au niveau des lombaires, il fallait donc que je les renforce. Soit. Je me suis inscrit à la salle de musculation la plus proche en janvier 2008 et me suis mis à travailler le tout, tant qu'à faire. Il y avait du boulot : avec un indice de masse corporel à faire pâlir d'envie un anorexique, j'avais devant moi une sacré marge de progression.

Comme je suis un peu névrosé et que je note tout, je sais que j'ai fait environ 230 séances d'une bonne heure (cela représente une moyenne d'un peu plus de 4 séances par semaine, en dehors des périodes de vacances où je préfère rester sous la couette, ou bien des quelques jours où j'ai été malade). Je me lève presque tous les matins à 6h15 et suis à la salle de sport à 6h45. J'y reste une bonne heure, travaille sur 7 ou 8 machines différentes (des séries courtes avec des poids élevés, c'est l'idéal pour fabriquer du muscle). Puis douche et boulot.

Il y a bien quelques résultats. J'ai par exemple pris entre 5 et 6kg : il faut dire que faire du sport m'a rouvert l'appétit, je mange presque autant que lorsque j'étais ado, et j'ai tout converti en muscle. Et il y a quelques formes qui se dessinent, notamment au niveau des pectoraux. Mais j'ai été cruellement déçu par les chiffres : mon mari a décidé il y a quelques semaines de reprendre toutes mes mesures, comme il y a un an, et le comparatif par rapport à l'an passé est affligeant.

J'en ai déjà parlé, tout le monde n'est pas égal devant la prise de muscle ou de poids. D'ailleurs, un mec qui a commencé en même temps que moi et qui fait à peu près le même nombre de séances a eu des résultats bien plus visibles. Cépojuste.

S'il est extrêmement difficile pour moi de prendre du muscle, est-ce que ça vaut le coup de continuer ? C'est que ça coûte un œil, l'abonnement à la salle de sport ! Sans parler de la fatigue due au sommeil en moins (je me prive d'au moins une heure de sommeil) et à toute l'intendance (préparer les affaires de sport, les lessives supplémentaires, le fait de me balader tout le temps avec mon sac à dos de sport vu que je ne repasse pas par chez moi après la séance...). Je me donne jusque fin 2009 pour décider, mais il est probable que j'arrête en décembre. Mon mari n'est pas très content, mais en même temps, lui est inscrit à la salle depuis 2 ans (pour un problème de poids complètement opposé) et n'y est allé qu'une poignée de fois...

Le plus triste dans tout ça, c'est que j'aurais dû me renseigner sur mes antécédents familiaux. J'ai parlé à mon père de ma difficulté à prendre du poids : il n'a guère été étonné, et m'a dit que lui avait beau eu faire de la gym de haut niveau quand il était jeune, il n'avait jamais pris de muscle non plus... Donc, définitivement, il n'y aura jamais chez moi qu'une seule mensuration qui soit bien au dessus de la moyenne 0:-) .