Accueil | Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Météo

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 3 novembre 2008

En vrac

Rain fall Me revoilà après quelques jours d'absence. La visite de mes parents s'est bien passée. Ils n'ont finalement été coincés "que" 4h dans les neiges de Lozère, ce qui est un pis-aller par rapport aux quelques-uns qui ont dormi dans les gymnases à naufragés.

Manque de chance pour eux, les intempéries auront troublé leur séjour, alors que depuis plusieurs années, ils étaient habitués à un très beau temps. Cette année, il n'aura pas été question d'aller se balader sur la plage au doux soleil de novembre : avec les trombes d'eau et le vent que nous avons subi, il était bien plus agréable de rester au sec. Nous avons quand même profité de quelques accalmies pour faire des expéditions culturelles dans les Musées. J'ai découvert le petit Musée Atger, que nous voulions visiter depuis longtemps (mais il faut viser pour y aller, les horaires d'ouverture ne laissent pas de place à l'improvisation).

Ce musée ne paye pas de mine (il n'y a que deux salles), mais les collections de dessins exposés sont bien plus importantes que ce qu'on peut imaginer, grâce à un astucieux système d'armoires. Si vous y allez, vous trouverez de nombreux lavis ou sanguines (techniques majoritairement représentées), parfois de simples études (pour préparer un tableau). Il y a pas mal d'inconnus, mais aussi quelques célébrités : Fragonard, Ch. Natoire, E. Vigée-Le Brun ou Rubens. A noter aussi : un certain nombre de très beau nus masculins (rhâââ Hercule... (love) ). Par contre, au visu de tous les nus frontaux, il devait faire froid dans les ateliers des artiste des siècles précédents (ou alors je suis trop habitué aux king size)[1].

Ce musée n'est pas excessivement fréquenté, mais suffisamment pour croiser du beau monde. Je garde un souvenir ému de ce beau garçon brun mal rasé dont le jean serré mettait fort bien en valeur le galbe de ses cuisses et de ses fesses (à tomber par terre). Mon gaydar ne m'a rien dit de particulier, c'est bien triste (il doit être bi). On a recroisé ce beau garçon un peu plus tard au Jardin des Plantes, il nous a fait de grands sourires (love) . Mais nous ne nous sommes pas attardés : nous avons repris la direction de mon appart au pas de course (avec mes parents, pas avec Mister Jean-Serré), parce que le temps devenait vraiment menaçant. Il n'a d'ailleurs pas fait que menacer, on a pris la pluie à mi-chemin.

Mes parents sont repartis, me voilà seul chez moi ; ça fait un peu vide, après 3 jours à 3 dans un studio. Comme toujours, j'ai un peu le blues après leur départ, mais mon homme ne devrait pas tarder à débarquer pour venir me consoler. Enfin, il vient surtout pour récupérer le paquet de bonbons spécial Halloween que je lui ai promis, mais je devrais pouvoir lui soutirer quelques câlins (rolleyes) .

Bon, voilà, je suis de retour :-) .




(c) photo : Farlane - original (licence : CC-ByCC-By-NC).

Notes

[1] Une explication intéressante de la représentation du sexe masculin a été écrite par un blogueur gay français il y a quelques mois, mais je n'arrive pas à retrouver chez qui ?

vendredi 18 janvier 2008

Prémices de week-end

Je ne veux pas être désagréable, mais je viens de relever ceci :

Meteo

Je pense que la température est un tout petit peu exagérée (quoi que ??), mais comme le week-end est annoncé dans la même tonalité, je pense que ça va être sympa :-) Un petit goût de printemps (qui arrive dès Février à Montpellier, comme tout le monde le sait). Une pensée affectueuse pour nos amis parisiens, qui ne devraient pas voir trop de soleil avant dimanche 8-)

samedi 15 décembre 2007

Un avant-goût de Noël

Neige1 Depuis que j'habite à Montpellier, j'ai souvent été frustré par la période qui précédait les fêtes de fin d'année : elle n'avait pas du tout cette saveur si particulière de l'avant-Noël. Ciel bleu, temps souvent doux et clément, bref, même si les commerces et les rues sont décorés, cela ne sonne pas aussi juste que lorsque j'habitais Annecy, l'Ardèche ou même le val de Loire. Où est la neige, le froid, l'envie de se calfeutrer chez soi et de faire de bonnes grosses raclettes, alors que le climat ne s'y prête guère ?




Neige2 Il ne neige pas très souvent à Montpellier. La dernière fois que cela a été significatif, je m'en souviens bien, j'étais encore en BTS Info. C'était à la rentrée de Janvier 2003. Il était tombé une bonne épaisseur de neige, une quinzaine de centimètres, et il avait fallu 15 bons jours pour qu'elle (et le verglas qui l'a immanquablement suivi) finisse par disparaître. Je faisais déjà tous mes trajets à pied, j'ai évidemment pris plus d'une gamelle (rolleyes) ...




Neige3 Ce matin, le ciel était bien dégagé quand je suis allé en cours, vers 8h. Mais plus la matinée avançait, plus le ciel se couvrait. De bons gros nuages cotonneux, gris, bas, accompagnés d'un froid qui ne laissait aucun doute : il allait neiger (en plus, l'alerte météo sur le Gard laissait espérer qu'on allait en profiter un peu aussi, y'a pas de raison qu'il n'y ait qu'eux qui aient de la neige (evil) ). Bingo, un peu avant midi, à l'heure de sortir de cours (bien sûr), la neige a commencé à tomber très dru, de gros flocons bien épais, collants, mélangés à un grésil qui piquait bien la figure. Le froid s'était accentué encore un peu, probablement à cause du vent, et la neige a vite commencé à tenir.

Cela n'a pas duré très longtemps (il avait quasiment fini de neiger à 14h), et la neige avait complètement fondu ce soir. Avez-vous remarqué comme l'ambiance change quand il neige ? Cela doit remuer quelque chose en nous, il y a un coté magique ou féérique qui doit réveiller l'enfant qui sommeille en chacun. Les passants dans la rue avaient tous de grands sourires, du moins quand ils n'étaient pas concentrés pour tester la stabilité des trottoirs (ça commençait un peu à glisser à midi). S'il fait aussi froid cette nuit, les routes vont devenir de véritables patinoires.

Donc, pour une fois, nous avons eu de la neige en pleine période de Noël, c'est cool :-) Mais ne me faites pas dire ce que j'ai pas dit, j'adore le climat d'ici, même s'il ne contribue généralement pas à l'ambiance de Noël. Parce que bon, la neige et le froid ça va bien deux jours, mais quand on n'a pas à sortir de chez soi, et qu'on a quelqu'un sous la couette pour partager un peu de chaleur. Doudou est en week-end chez ses parents, donc je n'ai pas ma bouillotte préférée pour me réchauffer les pieds (rolleyes) .





J'ai fait quelques photos avec mon téléphone, mais ça ne donne vraiment pas bien. Je ne suis pas doué de nature, donc je laisse les doigts devant l'objectif :-D Et puis de la buée s'est vite formé dessus, ça a vite arrêté mes essais. C'était la première fois que je tentais l'expérience. Il va me falloir encore de l'entraînement.