Accueil | Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Interview

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 6 mars 2009

Comment perdre mon estime (en moins de 4 minutes)

Très facile, tenez à peu près les mêmes propos que Thomas Dutronc :

Les gens qui n'y connaissent rien et ne comprennent rien devraient éviter de la ramener sur le sujet. Il y a quand même quelques jolies perles (notamment : si on ne bride pas les libertés sur Internet, c'est la fin des vendeurs de pianos, de guitares, de partitions, de médiators... Plus c'est gros, plus ça passe.).

Thomas, tu me déçois.

lundi 3 novembre 2008

Benoît Hamon à Montpellier

Benoit Hamon Intéressante nouvelle : le socialiste Benoît Hamon, premier signataire et porteur de la "Motion C" pour le congrès du PS à Reims sera de passage à Montpellier mercredi 05/11. Il aura notamment une interview sur France 3 local (entre 18h30 et 19h00) et fera un meeting salle Pétrarque.

Même s'il n'est pas le plus connu parmi les candidats à la succession de Hollande, le nombre de ses partisans ne cesse de croitre : de plus en plus de militants du PS se rendent compte que confier le Parti à l'équipe Delanoë, longtemps pensée favorite, reviendrait à un statut quo par rapport aux dernières années. L'équipe Delanoë est, grosso modo, très proche de l'équipe dirigeante actuelle. Même si elle n'est pas sans qualités, elle n'est pas ce dont le Parti a besoin pour se rénover : l'immobilisme du PS depuis 2002 demande un changement profond de ses hiérarques.

Benoît Hamon offre plus que cela. Il prône un recentrage sur les valeurs originelles du PS, sans compromis avec la Droite (donc avec le Modem). C'est le seul moyen de renouer avec l'électorat naturel du parti. Lui qui incarne l'aile Gauche du PS est renforcé par la crise de cet automne. Je ne sais pas s'il peut l'emporter ou non ; j'aimerais bien, mais mes candidats favoris perdent presque toujours (coupdechaud) . La motion soutenue par Delanoë semble perdre de la vitesse, et c'est une bonne chose (selon moi). L'avenir du PS n'est pas de pencher vers le Centre.

J'irai très probablement au meeting mercredi. Ce sera une grande première pour moi, mon premier meeting politique. Si les militants du PS décident d'oser révolutionner leur parti, qui sait si ce ne sera pas le premier meeting d'une longue série ?




(c) photo : Parti socialiste - original (licence : CC-ByCC-By-CACC-By-NC).