Accueil | Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Démocratie

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 28 novembre 2008

Joli camouflet sur la riposte graduée (déni de démocratie)

Boxe Je ne vais pas refaire tout l'historique du dossier, ça commence à être long et je ne sais plus comment le tourner pour que ce soit original. C'est donc à lire ici.

Hier, une nouvelle pièce digne d'une grande démocratie a été ajoutée au dossier.

Les ministres européens des télécoms ont annulé l'amendement interdisant la Riposte Graduée, pourtant adopté à une très large majorité (supérieure à 80%) par le Parlement Européen. Même la Commission Européenne avait avalisé l'amendement, en indiquant qu'il rappelait les principes de certains droits fondamentaux.

Les ministres se sont donc assis très grossièrement à la fois sur la représentation des peuples et sur les droits fondamentaux, au profit des intérêts de quelques copains arque-boutés sur leur modèle économique délicieusement dépassé.

Je ne suis pas étonné de ce mode de gouvernance, cela fait 18 très longs mois qu'il est en vigueur chez nous. Cela n'en reste pas moins choquant.

Le député Bono (PS), à l'origine de l'amendement, a annoncé qu'il le déposerait à nouveau en deuxième lecture du texte. On croise les doigts. Il n'était pas nécessaire d'apporter plus de preuves, mais le Parlement Européen démontre une fois de plus que son mode de fonctionnement est à l'opposé de celui des autres organes européens, à commencer par le Conseil des Ministres ou la Commission. Et donc que le vote pour les Européennes, au printemps 2009, conserve une importance majeure.

Article à lire sur ZDNet.

(A suivre...)





(c) photo : StreetFly JZ - original (licence : CC-ByCC-By-NDCC-By-NC).