Accueil | Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 8 août 2008

Du Daobin est un journaliste

Du Daobin Du Daobin, 43 ans (marié, deux enfants) est journaliste. Très engagé politiquement, il a écrit de nombreux textes, publiés sur Internet. Il a aussi défendu, en 2004, une étudiante du nom de Liu Di, qui avait aussi publié des textes sur des forums, demandant la démocratie dans son pays, et qui avait été emprisonnée 1 an pour ces faits. Du Daobin a aussi été emprisonné puis libéré en 2004.

Du et Liu (et de nombreux autres) ont un problème : ils vivent en Chine, sous un régime qui méprise les droits de l'Homme, qui bride la liberté d'expression, qui censure autant que possible l'accès à l'information. La moindre infraction aux règles très rigides qui encadrent l'expression est sévèrement punie : prison, torture morale ou physique... Tout est bon pour faire taire les voix qui osent dire du mal du sacro-saint régime.

Parce que j'ai la chance de pouvoir écrire ce que je veux (pour le moment) dans mon pays, et que je ne supporte pas que les Chinois ne puissent pas le faire, je vais boycotter les Jeux Olympiques de Pékin, comme de nombreux autres blogueurs. Le principe même des Jeux, le respect des valeurs humaines, est bafoué : l'Olympisme moderne ne défend plus guère que la valeur argent. Les Jeux ne sont plus qu'une manifestation commerciale, une foire aux sponsors, qui exacerbe les sentiments nationaux. Il n'y a même plus d'esprit sportif : trop nombreux sont les athlètes qui ont été gavés de produits troubles, en croisant les doigts pour ne pas être détectés (il y a par exemple de forts soupçons de dopage généralisé dans les équipes Russes). On aurait pu espérer que l'organisation des JO à Pékin soit une bonne idée pour ouvrir politiquement le pays. Mais on constate que c'est un échec cuisant : les Droits de l'Homme n'ont pas progressé et la population reste toujours à l'écart des sources d'information autres que le canal officiel grossièrement déformé diffusé par le Gouvernement. On ne transforme pas un empire en quelques années.

Regarder les Jeux Olympiques me rappellerait trop la honte d'avoir un président qui n'assume pas ses annonces, préférant ses allégeances / copinages économiques aux promesses qu'il avait fait sur sa vision des droits de l'Homme, pendant la campagne de 2007. Des promesses qu'il a tellement bafoué que ça confine à l'acte de barbarie (Kadhafi et El Assad l'ont bien aidé). Les courbettes que fait maintenant notre nabot national aux Chinois sont assimilées, dans leur culture, à une soumission : désormais, le peuple de l'Empire du Milieu a une bien mauvaise image de nous, et il déteste plus Sarkozy que Bush. C'est peu dire. A un tel point que tous les indicateurs montrent que notre présence en Chine semble compromise au delà des JO. Bien joué.

Heureusement, il me reste la fierté d'être européen ; si Angela Merkel et Gordon Brown n'appellent pas officiellement au boycott, ils seront néanmoins absents des cérémonies. Et le Président du Parlement Européen, Hans Gert Pöttering, a lui parlé officiellement de boycott, et a invité les athlètes à envoyer un signal pour montrer leur désaccord avec la politique des droits de l'Homme chinoise.

Une petite lueur d'espoir, dont aurait bien besoin Du Daobin : il est de nouveau en prison depuis le 24 juillet.


De la lecture :

mercredi 6 août 2008

Passage à Dotclear 2.0 terminé (théoriquement)

Logo Dotclear J'en parlais la semaine dernière : je viens de mettre à jour le moteur de mon blog pour le passer à la version finale 2.0 de Dotclear (Dotclear powah !! pour parodier ce cher Jarod_).

J'ai eu une petite angoisse après la mise à jour car l'interface d'administration n'était vraiment pas à la hauteur, c'était très mal organisé. J'ai vite compris que le problème venait d'une feuille de style (ça a été résolu simple en actualisant la page avec un "ctrl+F5") mais j'ai eu 5 minutes de sueurs froides...

Fondamentalement, il y a peu de modifications pour les visiteurs : le seul changement vraiment important est l'ajout du plugin Lightbox, qui permet d'avoir une bien plus jolie présentation des photos. Je vais bientôt pouvoir mettre plein de photos des mecs gays à poil (ça, c'est pour mon référencement), comme beaucoup l'ont fait ces derniers jours :-)

Ce n'est pas lié à la nouvelle version de Dotclear, mais j'ai profité de la mise à jour pour changer de player MP3. J'ai choisi celui-ci, il a quelques fonctions intéressantes : il permet de gérer le volume sonore et de précharger le fichier à lire. Ce n'était pas le cas dans le précédent, et ça m'agaçait sérieusement. Vous pouvez le tester sur le billet précédent. J'ai aussi mis à jour tous les plugins que j'utilisais (cela n'avait pas été fait depuis longtemps), heureusement que DotAddict est là pour les centraliser.

Dernière chose, j'ai changé les fils d'abonnement au blog, cela fait un moment que c'est dans les cartons. Si vous suivez le blog par RSS ou Atom, voici les nouveaux liens d'abonnement ; pensez à mettre à jour votre agrégateur favoris :

  • fil d'abonnement RSS : http://feeds.feedburner.com/hubiquist
  • fil d'abonnement Atom : http://feeds.feedburner.com/hubiquist-atom
  • fil d'abonnement Commentaires : http://feeds.feedburner.com/hubiquist-comments

Normalement, j'ai tout vérifié, mais si vous constatez des choses étranges prévenez-moi ici.

vendredi 1 août 2008

Dotclear 2 est sorti !

Logo Dotclear La nouvelle version du logiciel de blog que j'utilise ici, Dotclear, vient de sortir. C'est une grande nouvelle, fort attendue par la communauté depuis des mois. Au menu, une foule de nouveautés et d'améliorations.

Comme ma version de Dotclear date d'un an (forcément) et que c'était une version Beta (stable, mais Beta quand même), je vais faire quelques travaux la semaine prochaine pour la mise à jour. J'espère retrouver tous mes petits : je n'ai pas encore regardé si tous les plugins étaient compatibles :-) Bref, si vous voyez des couacs, ce sera en cours de résolution sous peu. Enfin... J'espère...

jeudi 31 juillet 2008

Happy birthday, h]Ubiquist

Avatar Enfer et chélidoine ! Ce blog a un an aujourd'hui... J'ai démarré timidement, sans tambours ni trompettes : je voulais être sûr de pouvoir tenir quelque chose sur la durée. Même si je ne poste pas très régulièrement (c'est fonction de mon activité professionnelle et de la fréquence des visites conjugales de mon mari), je tiens un rythme qui me satisfait. Dans la vraie vie, je ne suis pas un grand bavard, je perpétue cela ici aussi.

L'expérimentation me plait énormément, je vais donc l'arrêter : je décrète ce blog pérenne. Je vais désormais être un peu moins discret : j'ai d'ailleurs commencé depuis quelques mois (Ouvrir mon blog à l'univers : c'était l'une de mes résolutions pour 2008), en postant des commentaires à gauche et à droite avec mon pseudonyme désormais officiel, au lieu des 2 ou 3 adresses mails que j'utilisais avant. J'ai aussi créé un compte MyBlogLog, ça améliore un peu la visibilité. Mais contrairement à il y a encore quelques mois, je n'ai plus l'oeil rivé aux statistiques. Et cela fait un bail que je n'ai pas été voir les mots-clé qui avaient permis à mes visiteurs de venir ici (la dernière fois, quand même, j'avais pu voir que quelqu'un cherchait le "numéro de téléphone de zaho", y'a des gens qui doutent de rien...).

Le contenu du blog a un peu évolué au fil des mois. Très personnel au début, j'ai peu à peu ajouté des billets politiques (et, ces dernières semaines, environnementaux). Je ne m'en suis pas rendu compte tout de suite, mais ce blog est devenu un exutoire : je vis de plus en plus mal la pression politique et sociale qui pèse sur notre pays, et j'ai besoin de l'évacuer d'une façon posée. J'en discute avec mon mari ou avec mes collègues, bien sûr, mais ce n'est pas pareil. Désolé de vous bassiner avec des infos ou états d'âme que l'on trouve partout :-)

Un petit mot pour vous, lecteurs... Que ce soit le tout premier d'entre eux, Matoo aka Marraine-la-bonne-Fée, dont le premier commentaire continue à m'étonner, et que j'ai le plaisir de voir passer ici de temps à autres, la Dream Team des pédéblogueurs montpelliérains (Jarod_, Mekbrun et Pascal, ou les innombrables autres visiteurs qui restez discrets, merci d'être passé par ici et de vous être attardés sur ces quelques posts. On repart pour un an :-)





Mon avatar a été réalisé avec http://www.faceyourmanga.com/. Cherchez pas la ressemblance :-D

vendredi 4 juillet 2008

Gratin de patate chaude

Patates chaudes Voilà, on tourne le dos quelques minutes pour réviser ses ultimes partiels et hop, on se fait refiler une chaîne... Ha, ça va bientôt faire 15 jours que j'ai disparu de la circulation ? Diantre.

C'est la première fois que je me fais linker pour une chaîne, je me précipite donc pour répondre, même si j'ai quelques doutes sur l'utilité de la chose. Ceci dit, comme ça, mon tagueur saura quoi me faire à dîner, pour se faire pardonner :-D

Si j'ai bien suivi, il faut commencer par mettre le règlement de la chaîne :

Le règlement

  1. Mettre le lien de mon tagueur : c'est fait, un peu plus haut ; jusque là, ça va.
  2. Mettre le règlement sur mon blog : j'ai subtilement repompé chez Pascal, ça se voit pas ? Wow, je viens même de refaire le point 1 du règlement, je sais pas si j'ai le droit.
  3. Répondre aux six questions : avec le soleil, j'ai un peu blondi, je ne sais pas si j'arriverais jusqu'à 6 ?
  4. Avertir directement sur leur blog les personnes taguées : mouais, on en reparle plus tard, hein ?

Les questions

  1. Un aliment ou produit que je n’aime pas du tout : Vous me détestez ? Faites-moi manger un gâteau de riz ou de semoule, succès assuré. Ce n'est pas tant le goût qui me répugne mais plutôt la consistance. Argh, je viens de révéler mon talon d'Achille.
  2. Mes trois aliments favoris : Incontestablement en premier, le chocolat ; contrairement à mon mari qui est très fan des chocolats-fantaisie aromatisés à plein de trucs, je suis plutôt un puriste. Il n'y a peu de choses qui libèrent plus d'endorphines qu'un carré de chocolat noir accompagnant un café (bon il y a bien une chose à laquelle vous pensez, mais je ne vais pas en parler à une heure de grande écoute, et puis c'est hors-sujet, hein). Je damnerais aussi un saint pour un peu de roquefort sur un tranche de pain frais, accompagné de quelques grains de raisins blancs sans pépins (pour éviter toute remarque, il n'est pas OGM, c'est juste le fruit de la sélection agronomique). Pour le troisième aliment, c'est dur : même si je ne suis pas gros mangeur, je suis plutôt gourmand, et j'aime beaucoup de choses... Je pense qu'un bon gros morceau de boeuf bien tendre, du genre "fond dans la bouche" serait bon candidat. Cette chaîne est une torture, j'ai les crocs, moi, maintenant.
  3. Ma recette favorite : Si c'est moi qui cuisine, j'adore faire des trucs débiles genre petits fours, ma recette préférée parmi celles-là c'est les croquants aux amandes. C'est vous qui cuisinez ? Si vous me faites un plat sucré-salé vraiment original (en dehors de ceux que je me fais régulièrement : poulet à l'ananas, canard aux cerises ou boudin noir aux pommes), je suis votre esclave sexuel pour le reste de la journée.
  4. Ma boisson de prédilection : L'eau plate a largement ma préférence, dans toutes les situations, d'autant que l'eau de la source du Lez, qui alimente mon petit chez moi, n'est pas mauvaise. Si ce devait être une boisson gazeuse, ce serait de l'eau de Vals, chère aux Ardéchois. Et si ça devait être un vin, forcément, un petit rouge de Touraine, puisque mon palais y a été éduqué très tôt (y'avait du Chinon dans mon biberon).
  5. Le plat que je rêve de réaliser mais que je n’ai toujours pas fait : Les brochettes que font mes parents sont les meilleures du monde. Seulement je serais incapable de reprendre le flambeau : manipuler du coeur et du foix est mission-impossible pour la chochote que je suis. Quand mes parents se mettent à faire les brochettes, je fuis la cuisine à toute vitesse, généralement un peu pâle. Cela ne m'empêche pas de les manger et de les trouver délicieuses quand même (tant que je ne réfléchis pas trop à ce que je suis en train de manger).
  6. Mon meilleur souvenir culinaire : Cela aurait pu être un repas où j'étais invité à la fabuleuse Maison de la Lozère à Montpellier, mais c'était vraiment trop huppé pour moi, et je ne supporte pas d'avoir un larbin dans le dos quand je mange. Non, je crois que c'était plutôt un grand repas familial : on est tellement éparpillé dans toute la France qu'il y a une ambiance très spéciale quand mes parents, frère, soeur et moi nous retrouvons. Nous étions en Vendée à l'anniversaire de mariage de mes grands-parents maternels, devant un énoooooooooorme plateau de fruits de mer. C'était convivial, joyeux, et étions tous heureux d'être là ensemble. Les vrais plaisirs ne sont pas forcément les plus grandioses :-)

Les tagués

Comme le dit mon tagueur, cette chaîne traine depuis un moment, et il est difficile de trouver un blogueur vierge. Enfin, vierge de cette chaîne, je veux dire :-) Je ne taguerai donc personne, je me réserve pour plus tard.

Bon, je retourne bosser (juste pour la forme) mon anglais, car demain matin c'est mon ultime partiel. Mais je sais déjà que j'y vais pour rien (rolleyes)





Photo : (c) par Rev. Santino : original (licence : CC-ByCC-By-NC).

- page 2 de 3 -