A la première écoute, j'ai été un peu rebuté par les 45 premières secondes, les paroles sont un peu faciles. Mais j'aime beaucoup, au final.




(Vu chez Yves Formentin).