Année 2009 Ce n'est guère original, mais c'est la saison des résolutions. La plupart des gens en prennent et ne s'y tiennent pas, moi y compris, mais l'année dernière je les ai figé ici pour la première fois. Du coup, je m'y suis à peu près tenu.

Petit bilan des résolutions (à peu près sérieuses) de 2008 :

  • Ouvrir le blog à l'univers : jusqu'au 1er janvier 2008, mon blog avait une audience très limitée. J'écris principalement pour me faire plaisir, mais aussi pour être lu (un peu, quand même). J'ai donc publié des commentaires à gauche et à droite, ouvert mon compte chez MyBlogLog, ce genre de choses. Du coup, je sais maintenant que je suis un peu lu, et ça me satisfait. J'ai eu des contacts intéressants et enrichissants avec certains, j'ai eu des coups de coeur pour d'autres, bref, j'ai réussi à surmonter ma timidité et ma réserve maladives pour aller vers les autres.
  • Continuer à travailler pas plus pour gagner pas pire : j'ai fait preuve d'une grande constance dans ce domaine, et n'ai laissé l'année dernière que 70 heures sup' impayées à mon employeur chéri, alors que j'en avais plus de 150 en stock après les 4 premiers mois de l'année. Je vise cette année les 0 heures sup', mais cela risque d'être plus dur, même si la mise en place de nouveaux outils me permet de gagner en productivité, et donc de bloguer au bureau faire moins d'heures.
  • Donner une claque à la Droite lors de rendez-vous électoraux du printemps : ce n'est pas de la faute du PS, mais effectivement, la mandale a été vigoureuse. Je n'y suis pour rien non plus, mais bon, ça fait plaisir quand même.
  • Prendre 10 kg : je suis désormais officiellement obèse, j'ai pris 6kg en un an, alors que je stagnais depuis des années. Le sport me réussi et je suis devenu presque addict. Mais j'en reparlerai dans un prochain billet.

Du coup, je vais retenter l'expérience en me fixant de nouveaux objectifs pour 2009 :

  • Finir de prendre les 10kg de l'année dernière. C'est du domaine du possible, même si mon métabolisme n'est pas disposé à me faciliter la tâche.
  • Aller voir un ophtalmo. Ça commence d'ailleurs à devenir urgent : les amis que je croise dans la rue sans leur dire bonjour pensent que je les snobe, mais non, c'est juste que je ne les vois pas...
  • Prendre ma carte de l'UMP. Ha ha ha (bravo) . Bon, ce n'est pas crédible, alors plutôt : mettre une monstrueuse veste à la Droite aux européennes.
  • Finir mon coming-out auprès de quelques amis qui sont passé à travers. Bah, ils ne sont plus à un ou deux ans près.
  • Aller boire un coup avec des blogueurs locaux. Je me sens des affinités politicoculturelles avec certains et je pense que ce serait sympa et rigolo de se rencontre IRL. J'offre la première tournée !
  • Travailler le concours qui me permettra enfin d'être en partie reconnu dans mon boulot. Je n'ai aucune chance de réussir (l'ancienneté joue pour beaucoup, et je ne tiens pas la route par rapport aux personnes qui sont là depuis des lustres, et qui méritent tout autant que moi d'être reconnues), mais ce serait stupide de pas le bosser à fond. En plus, si je réussi la première partie du concours, je gagne un voyage gratos à Paris ; cela fait 3 ans que je n'y ai pas mis les pieds, ça me manque d'arpenter certains quartiers.

Rendez-vous dans un an pour voir ce que j'ai réalisé (coupdechaud) .





(c) photo : Whurley - original (licence : CC-ByCC-By-CACC-By-NC).