Arbre de Noel de Montpellier - Comédie Vous me pardonnerez ce titre capillotracté : il est largement inspiré par le journal de propagande local de la ville de Montpellier ("Montpellier notre ville").

Un article parle des illuminations des rues pour les fêtes de fin d'année. Alors que la ville a augmenté de 25% la superficie des sites illuminés, elle a fait baisser de 40% sa consommation d'énergie, tout en conservant la même durée d'éclairage. Cela a évidemment été rendu possible grâce à l'utilisation de LED et d'ampoules à basse consommation d'énergie. Au passage, la ville économise 32000€ : la justification écologique a des répercutions sonnantes et trébuchantes.

Je ne veux pas gâcher la fête, mais toute cette débauche d'éclairage de plus ou moins bon goût me semble complètement déplacé. Il s'agit de l'une des périodes les plus froides de l'année et c'est celle où il faut le plus éclairer : la consommation est donc en pleine période de pointe, et je suppose que nos centrales nucléaires vieillissantes tournent à plein régime. Cela devrait être la période où l'on fait attention au gaspillage d'énergie, pour éviter les pics de surconsommation et le risque potentiel de black-out. Ben non, on fait tout le contraire en illuminant villes, villages, voire maisons. A noter que chez les particuliers, c'est souvent immonde, en plus. Quel gâchis.

Pour éviter de jeter l'énergie par les fenêtres [1], il faudrait réduire la durée d'illumination, utiliser des LED ou des lampes basse conso, et ne pas hésiter à réduire encore la durée d'illumination en cas de froid prolongé ou intense. Quand aux pignoufs qui décorent leurs maisons avec des tonnes de luminaires et qui font régulièrement les colonnes du 13h de TF1[2], je serais assez d'avis de leur créer une taxe sur les cons la consommation excessive d'énergie portant préjudice à l'environnement. Mais bon, je doute un jour de voir ce genre de mesures peu populaires face aux ardents défenseurs de la magie de Noël.

J'admets cependant que dans les villes, ça peut être beau, c'est vrai. La place de la Comédie illuminée ainsi, ça a de la gueule, quand même.

Au passage, ses habitués reconnaitront une photo de Damien, alias Petit-Chose, que je remercie pour avoir publié ses travaux sous licence Creative Commons (sur FlickR). Ses très belles photos sont un vrai plaisir, elles magnifient les lieux (ce n'est pas toujours joli-joli, la Comédie de nuit, et ce n'est pas forcément très bien famé). Ce garçon a du talent, je suis content qu'il ait décidé de ne pas arrêter de bloguer.





(c) photo : Petit Chose - original (licence : CC-By CC-By-NC).

Notes

[1] Oui, j'ai bien conscience du fait que "Jeter l'énergie par les fenêtres", ça ne veut rien dire...

[2] Oui, j'ai bien conscience du fait que le 13h de TF1 n'est pas un journal papier et qu'il n'y a pas de colonnes. Z'êtes contrariants, aujourd'hui.