Rain fall Me revoilà après quelques jours d'absence. La visite de mes parents s'est bien passée. Ils n'ont finalement été coincés "que" 4h dans les neiges de Lozère, ce qui est un pis-aller par rapport aux quelques-uns qui ont dormi dans les gymnases à naufragés.

Manque de chance pour eux, les intempéries auront troublé leur séjour, alors que depuis plusieurs années, ils étaient habitués à un très beau temps. Cette année, il n'aura pas été question d'aller se balader sur la plage au doux soleil de novembre : avec les trombes d'eau et le vent que nous avons subi, il était bien plus agréable de rester au sec. Nous avons quand même profité de quelques accalmies pour faire des expéditions culturelles dans les Musées. J'ai découvert le petit Musée Atger, que nous voulions visiter depuis longtemps (mais il faut viser pour y aller, les horaires d'ouverture ne laissent pas de place à l'improvisation).

Ce musée ne paye pas de mine (il n'y a que deux salles), mais les collections de dessins exposés sont bien plus importantes que ce qu'on peut imaginer, grâce à un astucieux système d'armoires. Si vous y allez, vous trouverez de nombreux lavis ou sanguines (techniques majoritairement représentées), parfois de simples études (pour préparer un tableau). Il y a pas mal d'inconnus, mais aussi quelques célébrités : Fragonard, Ch. Natoire, E. Vigée-Le Brun ou Rubens. A noter aussi : un certain nombre de très beau nus masculins (rhâââ Hercule... (love) ). Par contre, au visu de tous les nus frontaux, il devait faire froid dans les ateliers des artiste des siècles précédents (ou alors je suis trop habitué aux king size)[1].

Ce musée n'est pas excessivement fréquenté, mais suffisamment pour croiser du beau monde. Je garde un souvenir ému de ce beau garçon brun mal rasé dont le jean serré mettait fort bien en valeur le galbe de ses cuisses et de ses fesses (à tomber par terre). Mon gaydar ne m'a rien dit de particulier, c'est bien triste (il doit être bi). On a recroisé ce beau garçon un peu plus tard au Jardin des Plantes, il nous a fait de grands sourires (love) . Mais nous ne nous sommes pas attardés : nous avons repris la direction de mon appart au pas de course (avec mes parents, pas avec Mister Jean-Serré), parce que le temps devenait vraiment menaçant. Il n'a d'ailleurs pas fait que menacer, on a pris la pluie à mi-chemin.

Mes parents sont repartis, me voilà seul chez moi ; ça fait un peu vide, après 3 jours à 3 dans un studio. Comme toujours, j'ai un peu le blues après leur départ, mais mon homme ne devrait pas tarder à débarquer pour venir me consoler. Enfin, il vient surtout pour récupérer le paquet de bonbons spécial Halloween que je lui ai promis, mais je devrais pouvoir lui soutirer quelques câlins (rolleyes) .

Bon, voilà, je suis de retour :-) .




(c) photo : Farlane - original (licence : CC-ByCC-By-NC).

Notes

[1] Une explication intéressante de la représentation du sexe masculin a été écrite par un blogueur gay français il y a quelques mois, mais je n'arrive pas à retrouver chez qui ?