Drapeau autrichien Ce n'est pas un potin people, une rumeur, ou une annotation des carnets d'Yves Bertrand[1]. Non, c'est du vrai et du lourd.

Jörg Haider, feu le patron d'un des partis de l'extrême droite autrichienne était homosexuel. Il sortait d'ailleurs d'une boite de nuit gay le soir où il a eu son accident (il y avait descendu une bouteille de vodka et roulait trop vite).

C'est son amant Stefan Petzner qui lui a succédé très temporairement à la tête du parti BZÖ. Longtemps considéré comme son fils adoptif, il était en réalité un peu plus que cela. Petzner a déclaré à la presse : "Notre relation allait plus loin qu'une simple amitié. Moi et Jörg étions liés par quelque chose de spécial. C'était l'homme de ma vie." On fait difficilement plus clair. Pour couronner le tout, la femme d'Haider était au courant et semblait plus ou moins s'y faire.

Je ne suis évidemment pas choqué par son homosexualité[2], mais je suis une fois de plus effrayé par cette nouvelle association de l'homosexualité et de l'extrême-droite. Ce n'est pas la première fois, il y a une liaison constante entre les deux ; même si elle est marginale, elle n'en demeure pas moins terriblement dérangeante, et elle donne la nausée.

Au passage, on se rappellera du précédent de Pim Fortuyn : ce dirigeant ouvertement gay d'un parti politique populo-nationaliste des Pays-Bas avait été assassiné en 2002. Il y a une forme de destin commun avec Haider.

En tout cas, être homo d'extrême-droite est dangereux pour la santé.

Pour aller plus loin :

Notes

[1] Lire ici pour plus d'infos...

[2] Ou alors c'est que vous n'avez pas compris que l'auteur de ce blog suce des b***s, et là, je ne peux plus rien pour vous.