Bouclier (fiscal) J'ai la flemme de chercher à intégrer cette vidéo d'iTélé dans ma page, mais je vous invite à aller y jeter un oeil, d'autant que ça ne dure pas longtemps.

On y apprend que le bouclier fiscal, sur les 3 premiers mois de 2008, a bénéficié à 1291 personnes. Cela leur aura permis de récupérer en moyenne environ 47000€ : on est très content pour eux.

Ce dispositif (qui limite à 50% le taux d'imposition d'une personne, quels que soient ses revenus) avait été voté officiellement pour ne plus pénaliser les foyers modestes qui possèdent des terres dont la cote s'est envolée ces dernières années. Seulement les statistiques sont formelles, 91% des sommes sont restituées aux très gros patrimoines (supérieurs à 3,7 millions d'euros). Non, non, on ne s'est pas foutu de la gueule du Français moyen...

Cela aura coûté aux caisses de l'Etat 800 millions d'euros. Si le chiffre concerne bien le premier trimestre, cela représente un peu plus de 600000 euros en moyenne par dossier, mais la moyenne cache des chiffres intéressant : par exemple un chèque de 7 millions d'euros restitué à cette pauvresse, héritière des Galeries Lafayette. L'affectation de cette somme au RSA, par exemple, aurait permis de quasiment en doubler le budget. Et de le ré-injecter directement dans la Consommation et l'Economie : la consommation des plus pauvres étant limitée par leur budget, l'augmentation de leurs revenus augmenterait mécaniquement leur pouvoir d'achat, tous leurs besoins n'étant pas satisfaits. Les plus riches, eux, consomment déjà à leur plein potentiel, et l'excédent de budget est utilisé ailleurs, en placements ou en dépenses à l'extérieur de notre pays.

Bon allez, maintenant, on sait qu'on peut trouver 1291 personnes satisfaites de la politique de notre Nanoprésident. Sa réélection de 2012 est assurée (rolleyes).




(c) Photo : par Bolt of Blue : original (licence : CC-ByCC-By-NDCC-By-NC).