Radar En lisant un article du canadien Patrick Lagacé, j'ai découvert que le "gaydar" avait été étudié par l’Université Tufts, au Massachusetts. Je n'ai pas lu ça chez les blogueurs français, alors je ne peux que transmettre l'info !

Je n'ai aucun doute sur l'orientation sexuelle de ceux qui me lisent, mais je précise quand même de quoi il s'agit pour les hétéros qui pourraient échouer ici : le gaydar (un néologisme forgé à partir de radar et de gay) est la faculté de connaître d'un seul coup d'oeil l'orientation sexuelle d'une personne. Beaucoup de gays affirment ne jamais se tromper, et je fais moi aussi partie de ceux qui ont un gaydar très performant. C'est un outil très utile pour faciliter les rencontres :-p

Figurez-vous que des psychologues de l'Université Tufts se sont penchés sur la question pour savoir si c'était un mythe ou une réalité. D'après l'étude, dans 70% des cas, l'orientation sexuelle est "devinée" si l'on montre le visage au moins 100 millisecondes (en-dessous, les résultats sont moins bons, au-dessus, les résultats ne sont pas améliorés significativement). Notre cerveau est une machinerie magnifique qui m'étonnera toujours.

L'article publié sur le site ScienceMag est ici (en anglais).





Photo : (c) BenFrantzDale : original (licence : CC-ByCC-By-CA).