Deux TGV Bheu finalement, il ne s'est rien passé hier, le trajet en train a été terriblement ennuyeux et prévisible. A peine trois minutes de retard à l'arrivée, c'est vraiment ridicule. Un aller-retour SNCF sans aucun imprévu ou incident, c'est complètement improbable. Je suis déçu déçu déçu.

Contrairement à l'aller, il n'y a pas eu de vente ambulante servie par un beau garçon membre de notre grande Famille (les échanges de regards et les grands sourires n'ont pas laissé l'ombre d'un doute. Si Doudou me lit, comme je le soupçonne, je vais me faire étriper :-D ).

Cependant il s'est produit quelque chose d'autre : je me suis fait draguer par une fille, ma voisine entre Bordeaux et Toulouse. Il est vrai que nous avons beaucoup sympathisé et discuté pendant le trajet, et que nous avions beaucoup de points communs, c'en était d'ailleurs assez rigolo. Mais de là à ce qu'elle me laisse son numéro de téléphone et me confie, avec un petit clin d'oeil, que c'était quelque chose qu'elle ne faisait jamais et qu'elle aimerait bien me revoir pour me faire visiter sa ville, ça m'a scotché. Je me suis retrouvé très con. Forcément, je ne lui avais pas donné certains détails à mon sujet (Salut, je m'appelle Hub, je suis homo, et toi c'est quoi ton prénom ?). Mais non, mauvaise pioche, j'aime la bite...

Bon je vous laisse, je vais aller regarder Le retour du Roi pour la énième fois. Mais toujours avec autant de plaisir, même si je connais la fin ;-) Ne faites pas (trop) d'abus demain, à l'année prochaine !





Photo : (c) claytron : original (licence : CC-ByCC-By-CA).